Lien

Plantation et entretient du figuier

 

PLANTATION
Argilo-calcaire, limoneux, acide tous les types de terres peuvent convenir au figuier quoiqu’il apprécie le calcaire (source de calcium et magnésium). Dans les climats non méditerranéen, la situation idéale est d’être planté protégé des vents du nord : contre un mur au sud (Les racines n’abîment pas les murs) ou protégé par une haie dense ou par le relief du terrain et de préférence plein sud. Dans ces conditions, il peut résister entre -15 ° à -20° (sans le vent du nord, les racines au sec et avec du paillage).

Contrairement à d’autres arbres fruitiers comme les pommiers, poiriers et pruniers qui peuvent se planter à l’automne avec avantage car leurs racines commencent à se développer dés janvier, le figuier lui attend que la terre se réchauffe pour démarrer ses nouvelles racines. Planter les jeunes sujets au printemps (après les dernières fortes gelées fin février, début mars) en les arrosant toutes les semaines (2 arrosoirs) tant qu’il ne pleut pas : le figuier aime l’eau (mais pas stagnante). Mettre la motte à tremper 1 heure dans un seau, creuser un trou d’autant plus gros que la terre est tassé : les racines du figuier pourront plus facilement explorer le sol et s’installer. Planter entre 5 et 10 cm plus profond que le niveau de la terre du pot. Si la terre est très argileuse et n’est pas assez drainante (eau stagnante en hiver), rajouter des cailloux, du sable (la valeur de 10 seaux) ou planter sur une butte ou les deux à la fois. Une plantation juste avant l’hiver est possible en protégeant la partie aérienne de l’arbre avec de la paille, du voile d’hivernage, de la toile de lin ou chanvre ou les deux à la fois.

Le climat des villes est particulièrement adapté aux figuiers qui y trouvent un écrin qui les protégent des vents froids, ils y fructifient plus rapidement et cette précocité n’est pas freiné par une situation quelque fois mi-ombre, la chaleur étant le plus important et, la température de la nuit en particulier. Les figuiers aiment s’adosser aux murs, ils y trouvent une certaine humidité en profondeur, proche des fondations. Dans la nature, il n’est pas rare d’en trouver sur les rochers ou falaises exposés au sud mais quelques fois aussi au Nord sur certaines îles de Bretagne (Houat). Il s’agit alors de figuiers stériles et quelquefois de caprifiguiers, plus rarement de nouvelles variétés. On en trouve couramment sur les falaises exposés au sud près des riviéres du sud-ouest, la Garonne et tous ses affluents : Dordogne, Lot, Aveyron, Tarn et de même sur toutes les petites riviéres. Les ruines aussi sont appréciés des figuiers pour l’humidité qu’ils trouvent sous les pierres et la chaleur que leur procure les murs. Certains vivent fichés dans les murs qu’ils soit de calcaire, de pisé ou de brique. Ces arbres, nés de graines se sont parfois fait très petit quasi bonzai naturel mais parfois aussi se développent presque normalement.
PAILLAGE
Pour isoler du gel les racines qui sont en surface, pour isoler la terre du soleil d’été et pour réactiver la vie organique du sol (vers de terre, micro-organismes, etc.) et pour éviter la concurrence des herbes, le paillage est très efficace. Bien désherber autour de l’arbre avant de pailler ou poser de grands cartons sur le sol avant le paillage. On ne paille jamais assez : pour un paillage vraiment isolant, mettre une épaisseur de paille de 50 cm (jusqu’au genoux) sur 1,50 m de rayon autour de l’arbre (deux à trois petites bottes de paille). Renouveler tous les ans. Le BRF (Bois Raméal Fragmenté) sur une épaisseur de 5 à 10 cm est aussi très isolant et enrichissant pour la vie organique mais surtout pour les mycéliums.

Un paillage très épais peut permettre de faire son compost directement aux pieds des arbres fruitiers : en écartant le paillage, on peut y déposer ses déchets de cuisine et de végétaux puis de recouvrir avec son paillage. Ainsi, le compost se fait sur place n’occasionnant aucune pollution ponctuelle et aucune perte minéral.

        
TAILLE
Le port naturel du figuier est en touffe et il n’est pas utile de le tailler mais on peut le faire si des branches gênent ou pour laisser rentrer un peu de lumière en son centre. Contre un mur, on peut le conduire en espalier.      
Vouloir faire ressembler le figuier à un pommier sur une tige unique est vain : en cas de très forte gelé (1956, 1985, 2012) il repartira du pied en cépée. On ne peut le faire efficacement que sur les bords de mer ou en situation particulièrement protégé (comme en ville).

Comme pour les autres arbres fruitiers c’est en monté de sève à partir du printemps qu’il faut le tailler pour ne pas abîmer son bois. Couper juste au dessus d’un oeil (3 mm), en biseau, comme pour un rosier (au dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur de l’arbre). En revanche il ne faut pas laisser du bois mort encore accroché sur l’arbre. Si un chanvre (champignon) se développe, l’écorce s’écarte comme des lèvres et laisse entrevoir le bois à nu, il faut alors éliminer toute la branche en coupant en dessous de la plaie. La chair du bois doit être blanche, si il reste une partie marron (le chanvre) recouper plus bas, toujours au dessus d’un oeil dormant.

Certaines variétés gagnent à être taillés à 3 yeux : chaque œil dormant peut se réveiller en faisant trois branches au lieu d’une et augmentant ainsi la production comme sur La Violette de Solliès, la Madeleine, Panachée ou Gayet. D’autres variétés ne redémarent que sur un seul œil comme sur la Pastillière, la taille n’interviendra alors que pour en limiter la vigeur.

On peut tailler les variétés bifère mais seulement une branche sur deux si l’on veut garder une production de figues fleurs. Pour motiver l’émission de figues fleurs, il peut être intéressant de pincer le nouveaux bourgeon terminal. Certaines variétés bifère ne font qu’une ou deux figues fleurs par branches et d’autres peuvent en faire régulièrement entre 4 et 6 mais si la branche de l’année précedente c’est beaucoup développé, il peut y en avoir jusqu’à une douzaine.

FERTILISATION, CUEILLETTE, TRAITEMENTS
Mélanger à la terre végétale du fumier ou du compost bien décomposé ou du lombricompost. En rajouter chaque année, au printemps uniquement (ne pas fertiliser après juin), en surface pour éviter les manques de potassium (pour la fructification). Cueillir les figues nécessite de connaître un peu sa variété mais en règle générale il faut attendre que la figue se déshydrate légèrement en devenant un peu molle, voire juste avant de tomber. Le figuier n’a besoin d’aucun traitement. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut y avoir aucun problème mais plutôt qu’il peut toujours s’en sortir (avec un arrosage régulier et une fertilisation raisonnable chaque année).     
GARDER UN FIGUIER EN POT
Toutes les variétés peuvent être cultivés en pot mais certaines ont un développement plus facile à contenir et certaines variétés fructifient mal en pot, en général, les variétés à grand developpement.
Un pot de 40 cm peut convenir (35 Litres), il sera ainsi plus facile de le remiser avant l’hiver (dès qu’il aura perdu ces feuilles) dans une cave ou un garage hors gel et sans lumière ni chauffage. Au mois de Mars, on peut le ressortir mais avant, le réhydrater en le plongeant dans l’eau pendant au moins une journée, puis trancher les contours de la motte sur 2 ou 3 cm  et remplacer cette terre par un mélange d’1 tiers de terre de jardin ou terreau de qualité, 1 tiers de sable et 1 tiers de compost bien décomposé (ou lombricompost). On peut rajouter aussi un peu de calcaire en poudre.

SÈCHAGE
Certaines variétés sont plus adaptés que d’autres au séchage commme celles qui sont moins juteuses ou plus petites, néanmoins ont peut sécher les grosses coupés en deux. Dans les régions non Méditéranéenes les récoltes sont trop tardives pour envisager un séchage au soleil, la seule alternative reste le déshydrateur. Si vous pouvez en trouver un en inox cela éviteras les transferts liés aux matières plastiques.

 

Publicités

Lien

IMG_3226

2017

Variété disponible \ Avalaible

Variété disponible sur commande \ Avalaible on command

figuesdumonde@laposte.net

Lorsqu’il a été possible de le faire, la provenance des gréffons est noté entre parenthese après le pays d’origine des figuiers.

When it was possible, the origin of cuttings is note enter bracket after the country of origin of fig trees.

A

Abicou (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Abeibera (Portugal)
Abkahshi Purple
Abou George
Adam (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Adriatic
Aked 
Albacor, Mission  (Espagne, Valencia, Baleares)
Albacor de Molla Blanca (Espagne, Valencia,  Iles Baleares)
Albacor de Molla vermella (Espagne, Valencia,  Iles Baleares)
Albacor Rimada
Albo (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Albufera (Espagne)
Albuquerque
Alma (USA, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Alpen Garten
Andreva (Espagne, Iles Baleares)
Angélique (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Angeville verte (France, Sud Ouest, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Angeville Blanche (France, Sud Ouest,Conservatoire botanique de Porquerolles)
Anglanat (France, Lot, Figues du Monde)
Arguel (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Ariane
Armenian (Arménie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Aron (Espagne, Santander)
A Sangu (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Aspra Sika (Grece)
Avakour Amellal, Thabakor Amellal, (Kabylie, Figues du Monde et Rachid Aissaoui)
Avaqvus (Algerie, Kabylie)
Ayos Giorgios (Chypre, Figues du Monde et Marc Morgan)
Azendjar de Penterella  (Liban Sud, Conservatoire botanique de Porquerolles)

B

Bacorinho (Portugal)
Badalhouce (Portugal)
Bakio
Bakor (Afrique de Nord, Maroc)
Bakou (Azerbaïdjan)
Baleares plot 3 (Espagne, Iles Baleares, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Barada
Bashe (Syrie)
Bayernfeige Violetta
Beall (USA)
Bécane
Beida (Afrique de Nord, Maroc)
Beit Hanania (Palestine, Israel)
Belle Dame Blanche (France, Yalta, Conservatoire botanique Nikitsky)
Bêrbera Branca (Portugal)
Bebera Greek (Grèce)
Berbera Preta (Portugal)
Bellone (France, Italie)
Bianco Grosso (Russie,Yalta, Conservatoire botanique Nikitsky)
Biancucce (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Binello (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Birdi (Italie, Sardaigne)
Black Aydin (Turquie)
Black Bethlehem (USA)
Black Jack (USA)
Black Madeira (Portugal)
Black Mission (Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Blanca Valenciana (Espagne)
Blanche d’Argenteuil 1(France)
Blanche d’Argenteuil 2 (France)
Blanche de Turquie (Turquie)
Blanquette (France)
Black Aydin
Blava Flora (Espagne, Iles Baléares)
Bleuet (France, Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)
Blue Celeste
Blue Giant
Bomfim (Portugal)
Borda Baraquer
Bordissot Blanca (Espagne)
Bordissot Blanca Rimada (Espagne)
Bordissot Negra (Espagne)
Bordissot Verdal (Espagne)
Bornholm (Danemark, Ile de Bornholm)
Bourjassotte blanche (France)
Bourjassotte grise (France)
Bourjassotte noire (France, Afrique du Nord)
Bournabat (Turquie)
Bourraou  (France, Pyrennees)
Boutane 
Bouttada
Branco dos Acores
Branco do Bombarral  (Portugal)
Brasilian (Bresil, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Breba Greek
Breggly Bdama (Syrie)
Breva
Brevera del Terreno (Brésil)
Brogiotto Bianco (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Brogiotto Nero ((talie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Broocklyn White
Brown Turkey
Brunswick (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
BTM 6
Burjassotte Branco (Portugal)
Bursa Black (Turquie)
Buzzone

C

Caba (France, Var, Bandol, Figues du Monde )
Calabacita (Espagne)
Campanière (France, Lot, Figues du Monde)
Camy (France, Lot, Figues du Monde)
Cap brown 
Capri Stanford (caprifiguier, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Caparota
Capelan (France, Var, Bandol)
Cap Terra Hava (Conservatoire botanique de Porquerolles
Castelfranc (France, Lot, Figues du Monde)
Castex (France, Ariège)
Causses de Vers (France, Lot, Figues du Monde)
Cavaliere (Italie)
Ceccio
Célé Noire (France, Lot, Figues du Monde)
Chaari (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Chalt
Chatelaillon (France, Charente Maritime)
Chetouia (Algérie, Figues du Monde)
Chikishlyarskii (Turkmenistan)
Colar (Espagne)
Colasanti Dark
Col de Dame blanc (France, Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Col de Dame brun / gris (France, Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Col de dame noire (France, Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Coll de Dama Negra
Coll de Dama Rotja (Espagne)
Colombaro Bianco (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Colombaro Nero (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Colombina (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Conadria (USA, hybride, Ira Condit, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Consellera Negra (Espagne)
Constans (France, Lot, Figues du Monde)
Coppa (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona)
Corato (Italie, Pouilles, Figues du Monde et Rachid Aissaoui)
Cotentin (France, Normandie, Figues du Monde et Sylvie Vandemoortele)
Cotio BNCT (Portugal)
Coucourelle (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
Coucourelle de Grasse (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Crimean 29  Krymskiy 29 (Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)
Croxiou de Procciou (Italie, Sardaigne)
Croisic  (France, Abbaye de Beauport, Figues du Monde et Jean Yves Jalaber)
Crosne (France, Espagne, Figues du Monde et Jerome Davion)
Cucurella  (Espagne)
Cul Noir  (Collection Pierre Rivals)

D

Dalmatie (Croatie, Hvar)
Dago
Da Ponte (Portugal, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Datte de Naples (France, Italie)
Dattero di Firenza (Italie)
Dauphine (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Dawalki 
Deanna 
De Duas Vias (Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Dei Greci (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Den Conquest (Espagne, Iles Baleares)
Den Vicent Vaquer (Espagne, Iles Baleares)
De La Reina (Espagne)
Della Monaca (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
De La Rocca (Espagne)
De la Signora (Espagne)
Del Sem Jaume  (Espagne)
Den Amoros (Espagne, Iles Baleares)
De Rey, Rei (Espagne)
De Son Quartera (Espagne, Iles Baleares)
Desert King (USA, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Digredo (Italie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Di Natale (Italie)
Dokkar (Afrique du Nord, Algerie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Dorée (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Dottato (Italie, Pouilles, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Dottato di Elia (Italie, Pouilles, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
DP (Portugal)
DS Aven
Dulcina breba (Espagne, Figues du Monde et Pascal Combarieux)

E

Early Violet (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Eaubonne’le Bois du Luat » (France, Val d’Oise, Figues du Monde et Frederic Regnier)
EBT « Laradeck »
El Khoubzi (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Embar lebied (Maroc)
Emma
Ephesus (Turquie)
Exel (USA)

F

Fassi (Maroc, Fez, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Fedrigo (France, Lot et Garonne, Figues du Monde)
Fehmarn
Fercouch Djemel (Maroc, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Fetifero (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
F.Garden (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Ficatella (Italie, Pouilles, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Fico del Portogallo (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Fico Moro (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Fico Seco ((Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Ficula Grassa (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Ficus afghanistanica
Ficus carica X Palmata
Ficus hircana
Ficus palmata
Figata Nero ((Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Figue Blanche Yalta (France, Russie, Crimee, Yalta, jardin Botanique Nikitsky)
Figue d’Algérie (P 57) (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Figue de Marseille (France)
Figue de Moissac (France)
Figue de Turquie 1 (Turquie)
Figue de Turquie 2 (Turquie)
Figue Fleur (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Figue Jaune (France, Aquitaine, Escoussans, Conservatoire d’Aquitaine)
Figue Noire des Landes (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
Figue Rouge (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
Filda
Fillaciano (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Filicciano
Fiorone Calabrese (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Fiorone di San Pietro (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Fiorone Petrelli (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Flanders (USA, Texas, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Florentine
Fracazzano Rossa (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, , Paolo Belloni)
Francasana
Freckland Beauty

G

Garda (Italie, Lac de Garde, Figues du Monde et Pascal Combrieux)
Gayet (France, Dordogne, Figues du Monde et Monique Mandé)
Gayet Noire (France, Dordogne, Figues du Monde et Monique Mandé)
Genoa (Italie)
Gentile Bianco (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, , Paolo Belloni)
Giant White
Gino
Gizel
Grise de Saint Jean (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Grise Olivette (France)
Godeleta (Espagne)
Golandskij Fioletovij (Russie)
Gollop
Ghouddane (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Gimonetta
Grandes Planes ( France, Dordogne, Figues du Monde)
Greek Aydin Sarilop
Green Aydin Sarilop (Turquie)
Grisod Iseao
Grosse Blanche de Coutras (France, Aquitaine, Coutras, Conservatoire d’Aquitaine)
Grosse grise (France)
Grosse Monstrueuse (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Guilbeau (France, USA)
Gulgun (Conservatoire botanique de Porquerolles)

H

Hamadi (Palestine, Israel)
Hamriya (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Hamri
Hardy Chicago 
Hava (syn. : Black Iranian)
Higuera Blanca (Espagne)
Hochida (Japon)
Holgin (Cuba)
Hollier
Hunt 

I

Inchario Branco (Portugal)
Iran White
Irak (Irak, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Isa
Ischia Black  (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Ischia Green  (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Ischia White (Conservatoire botanique de Porquerolles)

J

Jahlache (Syrie)
Jaune du Poitou (France)
Jerusalem (France)
Joualle Ambre (France, Figues du Monde)
Joualle Rouge (France, Figues du Monde)
Jurupa (Conservatoire botanique de Porquerolles)

K

Kahe (Syrie)
Kaili (Tunisie, Russie, Crimee, Yalta, jardin botanique Nikisty)
Kala Veera
Karaki
Kara Yaprak (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Kerem (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Khelima (Grece, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Khurtmani (Palestine, Israel)
Kimis (Grece)
King
Kleze (Syrie)
Knezdub 
Komen 
Kou Oume (Syrie)

L

La Brante (France, Lot, Douelle, Figues du Monde)
La Casta (Espagne)
Lamagdeleine (France, Lot, Figues du Monde)
Lampa Preta  (Portugal)
Lampeira (Portugal, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Lansianese (Italie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Lamtel (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Lardaro (Italie, Russie, Crimee, Yalta, jardin botanique Nikisty))
Lastica (Croatie)
Lattera Bifero (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Leo Longhissimo (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Liban Sud Tyr (Liban, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Liauzu Bursa (France, Lot, Figues du Monde)
Liauzu double (France, Lot, Figues du Monde)
Liauzu Roc (France, Lot, Figues du Monde)
Longue d’août (France,)
Longue verte d’août (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
LSU (USA)
LSU Gold (USA)
LSU O’Rourke (USA)
LSU Thiebodaux (USA)
Lyndhurst White

M

Macca  (Sardaigne)
Macastre
Macool
Madeleine des Deux Saisons (France)
Madeleine de Saint Jean (France)
Maïa (Portugal, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Malcolm’s Giant   
Malta 
Marabout (Tunisie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Marangiana (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Marc Mir (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Maroc 4\15 (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Maroc 3\10 (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Maroc 23 (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Marot (France, Lot et Garonne, Miramont-de-Guyenne, Figues du Monde et Dany et Marie)
Marseillaise (France)
Marseillaise Noire (France)
Martinica
Martinenca Rimada
Markopoulou (Grece)
Marot (France, Figues du Monde)
Marrocoli (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Martinica (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Mary Lane
Mary Mother
Marrocoli
Marwade (Syrie)
Masui Dauphine (Japon)
Matitiahu (Palestine, Israel, montagne de Mattitiahou, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Matza Niedda (Italie)
Mavrokotsanata
Melanzana (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Mevo Huron (Palestine, Israel, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Mininut
Moissoniere (France)
Monaco (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Montfavet (France)
Morena
Morena Bianca (Espagne, Figues du Monde et Pascal Combrieux)
Morettina (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Moroco
Moscatel
Moscatel Branco (Portugal)
Murse (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Musov
Mussega Blanca (Espagne)

N

Nabout (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Nantes – Grece (Figues du Monde)
Nantes – Maroc (Figues du Monde)
Napolitaine (France, Italie)
Napolitana
Napolitana Negra
Nardine (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Natalina
Nazareth (Palestine, Israel, variete proche de Tena)
Negrito
Néfiach (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Négronne (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Nerino (Italie, Venecie, Frioul, Figues du Monde et Lino Chiarada)
Nero Del Portogallo
Néverella / Archipel (France)
Nexo
Niedda  (Italie)
Noire (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Noire de Barbentane (France, Bouches du Rhone,village de Barbentane)
Noire de Caromb (France, Vaucluse)
Nordland Bergfeige
Nurreda

O

Odea
Olympian
Orka
Orphan
Osborn Prolific
Oulmassia Beida (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Oulmassia Hamrya (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Ounk Aman (Maroc, Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes)
Ournaski (Maroc Collection de l’Ecole National d’Agriculture de Meknes, )

PQ

Pacia (Italie)
Pajarera (Espagne)
Palerme Bagheria (Italie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Pallas (Collection Pierre Rivals)
Palmares (Portugal, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Panachée  (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Panaché Réversé
Panete Redondo (Espagne)
Panete Largo (Espagne)
Pane vino Scuro
Paradiso (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Paraiso (Portugal)
Paratjal  (Espagne)
Pastillière (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Patacaou (France, Pyrennees, Conservatoire d’Aquitaine)
Patlican
Paweca (Espagne)
Peau dure (France)
Peau Fine (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Peicho de Reina (Espagne)
Pellejo deToro (Espagne)
Panete Largo
Perola
Persian White
Petrovača Bijela (Croatie)
Petrovka (Croatie)
Petite Grise (France)
Petite Violette N 1 (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
P II 28 (Porquerolles)
Pied de Boeuf (France, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Pingo de Mel (Portugal)
Pissaluto Blanco (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Pissaluto Nero (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Pomorie (Bulgarie, Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)
Pomos
Ponte Tresa (Italie)
Pont de Sou (France)
Porquerolles II \ 23 (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Porquerolles Med 9 Esp. N4 (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Porquerolles (Jaune allonge) (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Portugal R (Portugal)
Portugal 80 (Portugal)
Précoce de Barcelone (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Pretinhos
Preto de Torres Novas (Portugal)
Preto do Po (Portugal)
Princesa (Portugal, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Prioleau
Purple Jordan (Jordanie)
Putrisin
Quarter Pounder
Queue Longue (France)

R

Randino (Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)
Ratfort
Ravin de Calce (France)
RDB Chantal (France)
Real Bianco (Italie)
Red Khurtmany (Palestine, Israel)
Red Libanese
Red Lybia
Reculver
Rejanil (Bresil)
Rhenane (Allemagne, Figues du Monde)
Rettbergjan (Allemagme, Rhin)
Ricotta (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Rigata del Salento (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Rivals 11 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 12 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 13 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 14 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 15 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 16 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 17 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 18 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 19 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 20 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rivals 21 (Collection Pierre Rivals, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Robine (Collection Pierre Rivals)
Rojeta Higos Verdale, Cartagene (Espagne)
Romana
Ronde de Bordeaux (France, Aquitaine)
Roscoff voir São João Branco (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Rosetta
Rossellino (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Rosso di Gioni (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Rosso di Trani (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Rubado
Russian Dwarf (Russie)
Russian Soldier (Russie)

S

Saahle (Syrie)
Sacramento
Safi (Maroc, Conservatoire botanique de Porquerolles)
San Bagio (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Salam (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Salles (France, Lot, Figues du Monde)
Salomoni (Italie, Sardaigne)
Saint Germain (France, Lot, Figues du Monde)
Saint Simeon nord d’Alep (Syrie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Sainte Rita
Saint Just (France, Figues du Monde)
Saiq (Penninsule Arabique)
Salviotte (France, Aquitaine, Conservatoire Vegetal d’Aquitaine)
San François (France)
Sangre de Caballo (Espagne, Conservatoire botanique de Porquerolles)
S- Abcheron
São João Branco (Portugal, Syn. : Roscoff)
St John’s
Salam
Salem Honey
Salomoni (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
San Bagio (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
San Pietro (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Santa Brera (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
San Tome (Portugal)
Sao Joao Preto  (Portugal)
Saoufar 1 (Liban, Figues du Monde et Akram)
Saoufar 2 (Liban, Figues du Monde et Akram)
Sarda 6 (Italie, Sardaigne)
Sari Keten (Palestine, Israel)
Sarroch
Sathy (Sathe) (Syrie)
Savanac Noire (France, Lot, Figues du Monde)
Savanac Verte (France, Lot, Figues du Monde)
Scionto (Italie)
Sebti (Maroc, Collection de l’ecole National d’Agriculture de Meknes)
Sende (Syrie)
Seven Sleepers
Shaltuf (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Shavi Legi (Russie)
Shenshare (Syrie)
Sicilian Brown
Sierra
Sitcelis (Espagne, Iles Baleares)
Smirnait (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Snowden (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Soucaros (France, Vendee, Figues du Monde et Soucaros)
Spanish Oys
Sproll (Autriche, Vienne)
Stella 
Suchard (Collection Pierre Rivals)
Sucre Vert (Syn. : Mussega Blanca, Espagne)
Sultane (France)
Sumacki (Syrie)
SRH (Super Red Hybrid)
Susak (Turquie)
Swadi (Syrie)
Sweet George
Syrian (Syrie)
Syrian Dark (Syrie)
Syrian Green (Syrie)
Syrian White (Syrie)
Szentezi

T

Taif Red Saudi(Yemen, peninsule arabique)
Tauro (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Tena (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Tenente (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Tenerife (Iles Canaries)
Terme (Turquie)
Terra 
Texas Everbearing
TGF
Thisbe
Tio Antonio
Tolosa (France, Figues du Monde et Pascal Combrieux)
Toscana (Italie)
Três No Prato (Portugal)
3 Recoltes (France, figues du monde)
Trojano (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Turquie 1 (Turquie)
Turquie 2  (Turquie)
Tuvia Shehora (Palestine, Israel, Conservatoire botanique de Porquerolles)

U

Ubba Albania (Albanie)
UCR 287-128
Ungharolo (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
USA (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Uttata Rosa (Italie) 
Uzbek Yellow (Uzbekistan, Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)

V

Valle Negra
Vasia Vintimille (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Vassilika Black (Grece)
Vassilika Bee (Grece)
VCR 191\4 (USA, Conservatoire botanique de Porquerolles)
VCR 287\128 (USA, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Vel Do Biaden
Verdale 1 (France)
Verdale 2 (France)
Verdeal (Portugal)
Verdesca (Italie, Pouilles)
Verde Tardivo buono di Pascale (Italie)
Verdino (Italie, Pouilles, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni)
Verdone (Italie, Conservatorio Botanico I giardini di Pomona, Paolo Belloni
Verte
Verte d’Argenteuil (France)
Vesuviana Black
Vidal (France, Figues du Monde))
Violetta
Violette d Argenteuil
Violette de Bordeaux (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Violette de la Frette  (France, La Frette, Russie, Yalta, Jardin botanique Nikitski)
Violette de Marseilles
Violette de Saint Martin D’arbérroue (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
Violette de Savignac (France, Aquitaine, Conservatoire d’Aquitaine)
Violette de Solliès 
Vodeljac
Vordland Bergfeig

WX

White Adriatic (Conservatoire botanique de Porquerolles)
White Genoa (Conservatoire botanique de Porquerolles)
White de Marseille 
Xxx Cocea (Russie)

Y

Yellow Netches (Conservatoire botanique de Porquerolles)
Yellow Palestine
Yokneam Black (Palestine, Israel, Conservatoire botanique de Porquerolles)

Z

Zaable
Zamorcica (Croatie)
Zardana
Zelenka (Croatiie)
Zidi (Afrique du Nord, Tunisie, Conservatoire botanique de Porquerolles)
Zimica
Zingaridd Nero
Zum Walt (Autriche)
Figuera.dibuix